15.000 Marocaines en Espagne pour travailler dans les champs des fruits rouges

15.000 Marocaines en Espagne pour travailler dans les champs des fruits rouges

La campagne agricole 2018-2019 de la cueillette des fraises et des fruits rouges, dans la province de Huelva, en Espagne, s’est achevée avec, à la clé, un bilan positif. Les gouvernements espagnol et marocain affirment que le déplacement de plus de 10.000 Marocains est un aspect positif pour ladite campagne.

A l’heure du bilan, la satisfaction est au rendez-vous. “Les deux gouvernements s’accordent à dire que le déplacement de 14.583 personnes de nationalité marocaine, dans le cadre d’un processus de migration régulière, ordonnée et sûre, a été positif pour les pays d’origine et de destination mais, surtout, pour les personnes qui participent à cette campagne de migration circulaire”, indique un communiqué conjoint.

La campagne agricole de la province de Huelva est un facteur très important de développement économique et d’emplois, où 5 millions de jours de travail ont été déclarés et pour lesquelles l’affiliation à la sécurité sociale, au mois de mai 2019, a enregistré une moyenne de 91.291 inscriptions, au régime spécial agricole, précise le même communiqué. En tout, les travailleurs espagnols ont représenté 42.979, les communautaires, 21.894, et, les extracommunautaires, 26.418.

Dans la perspective d’apporter davantage d’améliorations dans le cadre du suivi et du contrôle des conditions de travail et de logement des personnes déplacées, les deux gouvernements entendent définir d’autres stratégies qui seraient mieux opérationnelles. Cette volonté fait suite aux multiples plaintes pour harcèlement sexuel, déposées par un groupe de travailleuses marocaines.

Post a Comment