Attaque armée pendant le tournage d’un clip de Booba
Attaque armée pendant le tournage d’un clip de Booba
Le tournage du dernier clip du rappeur Booba a été interrompu par une quinzaine de personnes munies de battes de Baseball et d’armes à feu. Plusieurs personnes présentes sur les lieux ont été blessées dont une par balles. 

L’incident s’est passé mardi vers minuit lors du tournage du clip du morceau « Glaive » sorti le 1er août de Booba (qui n’était pas présent mardi, mais l’était la veille à Nanterre), selon plusieurs sources concordantes. Une quinzaine de personnes s’est introduite sur les lieux à Aulnay-sous-Bois près de la capitale, frappant l’équipe de tournage, faisant un blessé par balles à la cuisse

Le réalisateur du clip et un technicien ont également été blessés après avoir été frappés à coups de pieds, de poings et de battes de Baseball, selon des sources policières. Une enquête a été ouverte suite à cette attaque par le parquet de Bobigny.

Le rappeur français Booba qui réside aux États-Unis entretient de mauvaises relations avec beaucoup de rappeurs français, notamment avec Kaaris avec qui il s’était bagarré en plein aéroport d’Orly en août 2018. Les deux hommes étaient passés devant la justice. Ils ont écopé de 18 mois de prison avec sursis et dû payer également 50.000 euros d’amende.

Habitué des clashs avec les autres rappeurs, Booba s’en est pris récemment dans son titre « Glaive » à la nouvelle star de la scène rap française, Damso. Dans Glaive, Booba déclare « Ne crois-tu pas qu’je sais c’que j’fais ? Tellement longtemps que j’fais la guerre, le prochain c’est Damso, m’fais pas jurer la vie d’ma mère ».

Booba devait par ailleurs revoir Kaaris pour se livrer à un combat d’arts martiaux en Suisse, après de longs mois d’indécision sur le lieu du combat. Mais, le 16 août, les autorités suisses ont annoncé l’annulation de l’autorisation pour le combat.

Post a Comment