Brexit: Boris Johnson suspend le Parlement britannique
Brexit: Boris Johnson suspend le Parlement britannique
Boris Johnson a confirmé, mercredi 28 août, la suspension du Parlement britannique jusqu’au 14 octobre, malgré les critiques de l’opposition qui dénonce une manœuvre antidémocratique.

Le gouvernement britannique emmené par le premier ministre Boris Johnson a suspendu le Parlement deux semaines avant la date effective du Brexit. L’annonce de cette information a été faite par la BBC et Sky News mercredi sans que ce ne soit confirmé.

Selon les médias britanniques, après la rentrée parlementaire prévue mardi, les députés ne devraient siéger que quelques jours avant la suspension le 10 septembre du Parlement. Une reprise de la session parlementaire le 14 octobre devrait se faire avec le discours de la reine qui exposera le programme du gouvernement.

Mais, cette extension de la durée de suspension du Parlement aura des répercussions fâcheuses pour les députés opposés à une sortie de l’Union européenne sans accord, puisqu’ils seront incapables de faire voter des lois pour empêcher un Brexit dur le 31 octobre. Mais le premier ministre Boris Johnson s’était engagé à faire sortir le Royaume-Uni de l’UE « coûte que coûte » à la date fixée pour le Brexit.

Face à cette annonce qui fait pressentir un Hard Brexit, la livre sterling a observé une chute de 1 % par rapport à l’euro et au dollar mercredi. L’opposition quant à elle, a jugé que cette manœuvre de Boris Johnson était « antidémocratique » qui y voit une fermeture du Parlement justement pour empêcher toute opposition et faire passer la volonté de Boris Johnson.

Post a Comment