La cure de jouvence façon Vahid Halilhodzic : La preuve par ses 27 Lions de l’Atlas
La cure de jouvence façon Vahid Halilhodzic : La preuve par ses 27 Lions de l’Atlas
Le nouveau sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic a dévoilé sa liste définitive appelée à croiser du crampon avec le Burkina Faso et le Niger respectivement les 6 et 10 septembre prochain au Grand stade de Marrakech.

Comme attendu bien des sommités ont sauté et cette liste exhaustive en rapport à la première, celle élargie de 46 joueurs, profite bien plus aux joueurs locaux. Cela est dû aux opérations de nettoyage opérées chemin faisant ayant coûté à certains joueurs leur place soit à cause de l’âge, du temps de jeu, et autres facteurs.

Ils seront quatre gardiens qui auront en charge la cage marocaine, deux pros, Mounir El Kajoui (Malaga, Espagne), Yassine Bounou (Gérona, Espagne) et deux locaux les meilleurs au niveau national, Ahmed Reda Tagnaouti (Wydad de Casablanca), Anas Zniti (Raja de Casablanca).

C’est la défense qui a subi le plus de chamboulement si l’on peut dire ainsi avec l’appel des Rajaouis, Omar Boutaib, Badr Banoun ou de l’ex Vert qui évolue en Italie au Genoa Jawad Yamiq. Autre local à avoir été retenu, Abdelkarim Baadi du Hassania d’Agadir. Pour ce qui est des pros on notera la sélection du fils de Larbi Chebak, Issam de son prénom qui évolue en Turquie à Yeni Malatyaspor, Ghanem Saiss de Wolverhampton (Angleterre), du Rémois Abdelhamid Yunis tout ce beau monde viendra prêter main-forte à l’expérimenté Nabil Dirar de Fenerbahçe qui en l’absence des Benatia, Ahmadi entre autres, s’inscrit en patron de la défense des Lions. Étonnamment, on notera au passage que Noussair Mazraoui (Ajax) ne fait pas partie de l’effectif convoqué tout comme Ashraf Hakimi (Dortmund) du reste.

Au milieu de terrain, on mettra l’absence de M’bark Boussoufa sur l’éventualité du rajeunissement et on saluera la retenue des locaux du Hassania et du Wydad Mehdi Oubila et Walid El Karti qui viennent renforcer les expérimentés Younès Behanda (Galatasaray) et autres Fayçal Fajr (Getafe), Soufian Amrabat (Hellas Vérone, Italie), Mehdi Bourabia (Sassuolo, Italie) et Youssef Aït Bennasser (AS St-Etienne).

Côté offensif, en attaque, il n’y a pas eu de changements notables, si ce n’est le retour de Walid Azzaro (Al-Ahly Egypte) et de Adel Taarabt (Benfica) dont Vahid a jugé nécessaire sa présence et pour peu que le Lisboète laisse son côté caractériel au vestiaire et le tour sera joué. Sinon on prend les mêmes et on recommence avec les Hakim Ziyech (Ajax Amsterdam, Pays-Bas), Nordin Amrabat (Al-Nasr, Arabie Saoudite), Rachid Alioui (Angers,), Mehdi Carcela (Standard de Liège), Amine Harit (Schalke), Soufiane Boufal (Southampton).

Bien que pas trop brusque, ce changement a tout l’air d’une cure de rajeunissement façon coach Vahid.

Post a Comment