Le chef du gouvernement et candidat à l'élection présidentielle Youssef Chahed renonce à sa nationalité française
Le chef du gouvernement et candidat à l'élection présidentielle Youssef Chahed renonce à sa nationalité française
Le chef du gouvernement Youssef Chahed a annoncé, mardi, avoir renoncé à sa double nationalité.
Dans un statut publié sur sa page Facebook, celui-ci affirme se conformer à l’article 74 de la Constitution qui dispose que chaque candidat à l’élection présidentielle ayant une double nationalité doit s’engager à renoncer à sa deuxième nationalité s’il remporte les élections.
“Comme des centaines de milliers de tunisiens qui ont résidé et travaillé à l’étranger, je portais une deuxième nationalité à laquelle j’ai renoncé avant de présenter ma candidature aux élections” a-t-il affirmé avant d’appeler les autres candidats à suivre son exemple: “A ceux qui souhaitent porter la responsabilité de la présidence de la République, il ne faut pas attendre la victoire aux élections avant de le faire. J’appelle tous les candidats dans la même situation de faire de même”.

Cette annonce effectuée par le chef du gouvernement intervient alors que la décision a été publiée dans le journal officiel de la République Française en date du 20 août 2019, qui dispose que “Sont libérés de leur allégeance à l’égard de la France, les Français dont les noms suivent (...) Chahed (Youssef) né le 18/09/1975 à Tunis (Tunisie)”
JORF

Quelques semaines plus tôt, l’ancien chef du gouvernement et candidat à l’élection présidentielle Mehdi Jomaa avait annoncé son engagement à renoncer à sa nationalité française si jamais il remportait les élections, expliquant avoir déjà entamé les procédures.
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.
Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.

Post a Comment