Un soldat saoudien tué à la frontière sud avec le Yémen

Un soldat saoudien tué à la frontière sud avec le Yémen

L'Arabie saoudite a annoncé lundi la mort d'un militaire à la frontière sud avec le Yémen.Selon l'agence de presse officielle saoudienne (SPA), "les funérailles ont eu lieu pour le sergent martyr Ali bin Mohammed al-Zahrani, un membre des forces armées qui a été martyrisé pour la défense de la religion et de la patrie dans la frontière sud (frontière avec le Yémen)"Un responsable local, Abdullah bin Hamdan al-Aweidi, gouverneur de la province de Qalwa (sud-ouest), a transmis les condoléances du roi saoudien Salman bin Abdul Aziz à la famille du défunt.Wass n'a pas précisé les détails et le calendrier de l'assassinat de l'armée saoudienne, mais le groupe "Al-Houthi" annonce presque tous les jours le meurtre et les blessures de soldats saoudiens dans les affrontements près de la frontière yéménite, et ne fait généralement pas de commentairesL'Arabie saoudite sur ces nouvelles.Les Houthis contrôlent la capitale yéménite, Sanaa, depuis septembre 2014, avant d'étendre leur domination à plusieurs provinces, et leurs attaques sont concentrées sur la frontière sud de l'Arabie saoudite.Depuis mars 2015, une coalition militaire arabe dirigée par son voisin l'Arabie saoudite soutient les forces gouvernementales contre le groupe dans une guerre qui a laissé une grave crise humanitaire au pire dans le monde, selon les Nations Unies.


Post a Comment