DÉBAT TV POUR LA PRÉSIDENTIELLE SANS PRÉCÉDENT EN TUNISIE
DÉBAT TV POUR LA PRÉSIDENTIELLE SANS PRÉCÉDENT EN TUNISIE
L’événement ne s’est jamais produit dans aucun pays arabe. Hier soir, la télévision tunisienne diffusait pour la première fois de son histoire, un débat opposant 8 candidats à l’élection présidentielle qui doit se poursuivre avec deux autres dans lesquels participeront le reste des 26 candidats retenus. Pour le premier d’entre eux à une semaine de l’élection, le débat a été courtois et constructif de même que très suivi.
Les participants venaient d’horizons divers, comme l’islamiste Mourou, l’ancien président, Marzouki, la militante anti-islamiste Abir Moussi et une grande figure des droits de l’homme, Mohammed Abbou. Les tunisiens ont eu droit à un véritable débat de fond policé et riche en enseignements à la hauteur de leurs attentes. Il aurait pu être enrichi si la justice l’avait permis pour constituer également une première avec la candidat emprisonné pour blanchiment d’argent, Nabil Karoui, que l’on disait prêt à intervenir par téléphone de sa cellule mais en vain.
Avec ce débat bien mené et bien construit par thèmes, la Tunisie a donné une belle illustration de son apprentissage de la démocratie.
Les deux autres débats prévus dans la foulée pour donner le même temps de parole à tous les candidats doivent également être d’une bonne facture et très suivis par la population qui s’est subitement passionnée pour cette présidentielle après la mort de Beji Caid Essebsi.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Post a Comment