EL OTHMANI S’ACCORDE UNE PAUSE AVANT DES DÉCISIONS TRÈS ATTENDUES
EL OTHMANI S’ACCORDE UNE PAUSE AVANT DES DÉCISIONS TRÈS ATTENDUES
Le chef du gouvernement est toujours pris entre deux feux, celui qui tentent, parmi les partis membres de sa coalition, de lui faciliter la tâche et ceux qui, comme ils l’avaient fait avec son prédécesseur, ne sont pas loin de lui créer un blocage qui remettrait son mandat en question.
Après s’être adressé au palais pour présenter un compte-rendu sur ses négociations en vue du remaniement, il doit s’efforcer déteindre le feu qui a pris au sein de son équipe après une vive altercation entre les leaders des partis de l’Usfp, Lachgar et du PPS, Benabdellah. Le premier est connu pour avoir demandé ouvertement l’exclusion de la formation du second et a même été jusqu’à lancer à Benabdellah au cours d’une réunion avec El Othmani : ” Du devrais t’estimer heureux de rester parmi nous ici après avoir été viré par le roi”.
Une phrase qui n’a fait qu’aggraver la tension entre les deux hommes, Lachagar ayant été demandé à ce que le PPS ne figure plus dans l’exécutif. Ce point n’est pas le seul dans les soucis d’El Othmani qui s’attend à des jours difficiles qui ralentissent déjà l’action du gouvernement et promettent d’autres sujets de discorde. D’où sa décision de frapper à la porte du palais pour l’aider à éteindre ce feu.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Post a Comment