IL MANQUE TOUJOURS DES DISPARUS UNE SEMAINE APRÈS LE DRAME DE ERRACHIDIA
IL MANQUE TOUJOURS DES DISPARUS UNE SEMAINE APRÈS LE DRAME DE ERRACHIDIA
Une semaine s’est écoulée depuis le renversement d’un autocar au-dessus d’un pont dans la région d’Errachidia au sud-est du pays en raison de crues qui ont tout emporté sur leur passage, y compris des passagers de cet autocar assurant la liaison entre les villes de Casablanca et de Rissani et dont le chauffeur pressé d’arriver à destination a ignoré l’alerte lancée par les services de la météo nationale.
Après avoir dégagé les blessés et les corps des personnes décédées et engagé des recherches pour retrouver les disparus, il reste à ce jour 5 disparus après décompte final des 29 morts et 27 blessés sur un total de 61 passagers qui se trouvaient à bord du véhicule.
Ce bilan est le plus lourd de toutes les inondations qu’ont connues plusieurs régions du pays, à Errachidia, Taroudant et Kelaat Sraghna dans la région de Marrakech où les dégâts matériels ont été si importants qu’ils ont donné lieu à de violents affrontements entre forces de l’ordre et les habitants se retrouvant dans e dénuement total après avoir tout perdu et qui se sont estimés laissés abandonnés à leur triste sort. Encore une fois et comme le laissent prévoir les prévisions de la météo ces inondations pourraient ne pas être les dernières en 2019.
Par Souad Lamrani
Actu-maroc.com

Post a Comment