LE NUMÉRO 2 DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ PEUT DIRE ADIEU A SES AMBITIONS
LE NUMÉRO 2 DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ PEUT DIRE ADIEU A SES AMBITIONS
Il était présenté comme celui que le parti du RNI dirigé par Aziz Akhennouch avait l’intention de présenter comme candidat au poste de ministre de la santé dans le cadre du remaniement prévu pour la rentrée. Le professeur Hicham Nejmi était en effet bien placé, puisqu’il est le numéro 2 de ce département, mais il ne le sera plus en raison d’un grain de sable dans sa vie privée venu tout compromettre cet été.
L’homme se trouvait à Agadir dans un hôtel avec une connaissance venue de Marrakech qu’il avait logée dans une chambre voisine de la sienne. Après une soirée bien arrosée, la jeune femme a tenté de se suicider après une dispute que l’éminent professeur a nié en bloc.
Mais l’enquête a apporté les preuves qu’il se trouvait dans cet hôtel sous un faux numéro d’identité et qu’il s’était enfui après le saut de sa partenaire dans le vide. Deux accusations pour lesquelles il devra se présenter à une audience au tribunal d’Agadir au même titre que des allégations mensongères, les deux protagonistes ayant prétendu qu’il s’agissait d’une chute accidentelle dans un état normal.
Ces mensonges peuvent couter cher , y compris une lourde peine de prison, pour le Pr Nejmi qui se voyait déjà ministre de la santé.
Par Jalil Nouri
ACTU-MAROC.COM

Post a Comment