Le Port de Jorf Lasfar vole de record en record
Le Port de Jorf Lasfar vole de record en record
Rien ne semble arrêter l’ascension du port de Jorf Lasfar. En effet, après avoir détrôné celui de Casablanca en 2018 en s’emparant de la place de premier port du Royaume en termes de tonnages traités, la plateforme portuaire énergétique et minéralière vient de pulvériser un nouveau record.


Selon les dernières statistiques portuaires du commerce extérieur à fin juillet 2019, le port situé à 20 km au Sud d’El Jadida s’accapare, désormais, une part de 40% du trafic global réalisé par l’ensemble des ports gérés par l’Agence Nationale des Ports (ANP).

Cette performance vient ponctuer une croissance prononcée depuis plusieurs années, voire qui s’accélère même dans le temps avec une évolution de 10,4% au titre des sept premiers mois de l’année en cours ayant propulsé les volumes traités par Jorf Lasfar, sur la même période, à près de 21 millions de tonnes (contre une croissance de 8,2% sur toute l’année 2018).

Il faut dire que la montée fulgurante du port de Jorf Lasfar est intimement liée à la forte dynamique de développement de l’OCP qui en a fait sa plateforme de prédilection tant à l’import qu’à l’export. Une tendance qui est loin de s’essouffler au vu des multiples extensions de capacités initiées par le géant marocain des phosphates. D’ailleurs, dans sa stratégie portuaire à l’horizon 2030, le Département de Transport et de l’Equipement prévoit de porter le trafic global du port de Jorf Lasfar à 54 millions de tonnes, grâce à la construction d’un nouveau port énergétique, dont le coût est estimé à 7 milliards de dirhams, d’un terminal à conteneurs (activité où le port de Casablanca s’accapare toujours la part du lion avec 85% du trafic national), ainsi que l’implantation d’un chantier de réparation navale pour remplacer celui de Casablanca.

Rappelons que le top 5 des ports marocains gérés par l’ANP demeure inchangé en volume traité à fin juillet 2019, avec un classement dans l’ordre comme suit: Jorf Lasfar, Casablanca (17,6 millions de tonnes), Safi (3,8 millions de tonnes), Agadir (3,15 millions de tonnes) et Mohammedia (3,07 millions de tonnes).


Post a Comment