Said Bouteflika condamné à quinze ans de prison
Said Bouteflika condamné à quinze ans de prison
La sanction est tombée. Said Bouteflika, frère de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, a été condamné à 15 ans de prison selon Algérie Presse Service (APS).

L’ex-général de corps d’armée, Mohamed Médiène, et l’ex général Athmane Tartag, ont été condamnés, à quinze ans de prison. Même chose pour Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs.

La justice algérienne a enfin condamné à vingt ans de prison par contumace l’ancien ministre de la défense et ex-chef d’état-major de l’armée Khaled Nezzar, son fils Lotfi, ainsi que Farid Benhamdine, gérant de la Société algérienne de pharmacie.

Saïd Bouteflika et les anciens généraux Mohamed Mediene, dit “Toufik”, directeur des services secrets algériens pendant 25 ans, Athmane Tartag et la présidente du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, étaient notamment poursuivis pour “atteinte à l’autorité de l’armée” et “complot contre l’autorité de l’Etat”.
Le général Toufik et Louisa Hanoune ont comparu mardi devant le tribunal militaire de Blida au deuxième jour du procès des quatre et ont répondu à toutes les questions du juge militaire.

Lundi à l’ouverture du procès, le général Tartag a refusé de comparaître et Said Bouteflika a refusé de répondre aux questions du juge et a décidé de quitter la salle.

S.L.

Post a Comment