Main Menu

Pages

Al-Toubi signe le roman 'L'Aube du vendredi de Bani Hilal'

Al-Toubi signe le roman 'L'Aube du vendredi de Bani Hilal'

 Al-Toubi signe le roman 'L'Aube du vendredi de Bani Hilal'

Récemment publié par l'Association Cheikh Maa Al-Aynain pour le développement et la culture, le roman 'L'aube de Jumaa Bani Hilal..!!', qui est des pages de la vie de l'écrivain Mustafa Al-Toubi, qui a assumé le personnage de Waheed , a été précédemment publié dans des épisodes publiés par le journal électronique 'Kash Press' à Marrakech au sein d'une page 'Friday Hadith'.

À travers ses 214 pages, cette biographie comprend un ensemble d'épisodes interconnectés organisés par un fil conducteur, qui est le passage forcé de l'élevage de moutons et du travail acharné au « waqf » dans un cadre de village oublié à l'enseignement à l'université.

Dans la narration du chef du département de langue et littérature arabes de la faculté des lettres et sciences humaines de l'université Ibn Zohr, les titres se combinent pour peindre une « peinture cohérente malgré l'apparente différence » ; Et il y lit : « Anecdotes de l'école Kreishat Al-Mars », « L'incident du vendredi de Bani Hilal !! », « L'histoire de la poire !! », « L'expérience de la cigarette !! », « Afarit Dahiya La 'asah.' La coupe courait vers la droite..!!', 'Al-Maqamah al-Koruniya..!!', 'avec le Prophète', 'les anciens et les nouveaux', et 'céleste..! !'.

Il lit également parmi les titres : « Mashhaha in the surface », « Shawafa..!! », « Delirium after minuit !! », « Failing deux fois !! ', 'recherche scientifique..!! ', 'l'oiseau blanc.. !!' « Une soirée poétique à Sidi Bennour.. !! », « De la fenêtre du train !! », « Montez pour manger des figues !! », « Eyin c'est le bien-être à l'Université !! », « A bientôt !! ' hallucinations sur le chemin de la fin.. !!'

A travers ce travail narratif, l'écrivain cherche, selon son exposé introductif, « à reconsidérer la philosophie de l'écriture elle-même, à revoir les particularités de l'outil littéraire censé porter son esthétique sur sa monture, et à aborder la dimension littéraire attendue. en dessinant les affres de la naissance possible du poète, et les défis qui l'entourent. que les étoiles, et s'efforçant de se réaliser de toutes les manières possibles.

Mustafa Al-Toobi décrit son œuvre comme de « vrais fragments d'une histoire grise qui s'étend sur la terre déserte, jusqu'à la vision de l'œil », et invite le lecteur à étendre son droit aux « scènes de divertissement ».

  • Facebook
  • pinterest
  • twitter
  • whatsapp
  • LinkedIn
Show Comments