Main Menu

Pages

Caractéristiques du nouveau parlement... Chefs de partis expérimentés et jeunes visages représentant la nation

Caractéristiques du nouveau parlement... Chefs de partis expérimentés et jeunes visages représentant la nation

Caractéristiques du nouveau parlement... Chefs de partis expérimentés et jeunes visages représentant la nation

La composition du prochain parlement marocain a commencé à clarifier certaines de ses caractéristiques ; Avec la publication des résultats électoraux, l'image est arrivée avec des dirigeants qui ont conservé leur siège et d'autres noms sont entrés via le portail des femmes. noms.

Les anciens ministres, Rashid Talbi Alami, Nizar Baraka, Muhammad Al-Araj, Omar Hajira, Muhammad Ozin, Muhammad Mubadi' et Al-Habib Al-Maliki, ont réussi à obtenir à nouveau un siège parmi les représentants de la nation, issus de circonscriptions distinctes.

Dans les leaders du premier rang, Noureddine Madian, chef de l'équipe de l'indépendance à la Chambre des représentants de l'État expiré, a réussi à revenir dans l'alignement, aux côtés du leader du Parti de la justice et du développement, Abdullah Buwanu, et Fatima Al. -Zahra Al-Mansoori, présidente du Conseil national du Parti Authenticité et Modernité.

Abdel Wahed Radi, le plus ancien parlementaire de la Chambre des représentants, n'a pas dévié de la voie du succès après avoir obtenu son siège dans la circonscription de Sidi Sleiman, aux côtés du secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité, Abdel Latif Wahbi, de le quartier nord de Taroudant.

À son tour, Hisham Al-Muhajiri, chef de la Commission de l'intérieur de la précédente formation de la Première Chambre, a remporté son siège dans la circonscription de Chishawa. Abdel Samad Arshan a également obtenu son siège dans la circonscription de Tiflet, représentant le parti « Nakhla ».

Seules cinq femmes ont réussi à obtenir des sièges dans le tirage des circonscriptions électorales locales, puis des femmes ont réussi à d'autres sièges dans le tirage des circonscriptions électorales régionales, et au premier rang des noms de la direction de gauche, Nabila Mounib.

Trois membres des jeunes leaders du parti ont réussi à obtenir un siège parlementaire ; Il s'agit de Najwa Cocos, sur l'instance de la Jeunesse de l'Authenticité et de la Modernité, et Lahcen Al-Saadi, sur l'instance de la Jeunesse du Rassemblement National des Indépendants, ainsi qu'avant lui dans l'Etat de la Direction des Jeunes, Youssef Cheri du Département de Ouarzazate.

Le parlement marocain conserva l'octroi de l'ascension des fils de dirigeants à l'assemblée ; Et le début est de Reem Shabat, fille de Hamid Shabat, Yassin Al-Radi Ibn Idris Al-Radi, Al-Hassan Lashkar Ibn Idris Lashkar et Hassan Al-Nasr Ibn Imhand Al-Nasr.

Dans le même contexte, Verdun, qui avait des affiliations antérieures avec les activités du mouvement amazigh, a réussi à entrer au Parlement ; Il s'agit de Khadija Aruhal du Parti pour le progrès et le socialisme et Hamid Nogo du Parti du mouvement social-démocrate.

De plus, les élections de 2021 ont apporté de forts chocs à de nombreux événements ; Mais le plus puissant d'entre eux a été l'échec de Saad Eddine El Othmani, secrétaire général du Parti de la justice et du développement, et de Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme, à remporter un siège parlementaire.

  • Facebook
  • pinterest
  • twitter
  • whatsapp
  • LinkedIn
Show Comments