Main Menu

Pages

Cérémonie de fermeture des tombes des deux chauffeurs marocains tués au Mali avant d'être transportés au Maroc

Cérémonie de fermeture des tombes des deux chauffeurs marocains tués au Mali avant d'être transportés au Maroc

 Cérémonie de fermeture des tombes des deux chauffeurs marocains tués au Mali avant d'être transportés au Maroc

Un cérémonial de clôture a eu lieu jeudi à Bamako pour les inhumations des deux chauffeurs marocains tués samedi dans une attaque lâche et barbare, lancée par des tireurs non identifiés sur un convoi commercial marocain alors qu'il passait à proximité du groupe financier Dedeni en direction de la capitale, Bamako.

Au vu des circonstances exceptionnelles de l'épidémie de Corona, cette cérémonie a été organisée de manière restreinte et dans un climat de tristesse, en présence de l'Ambassadeur du Maroc au Mali, M. Hassan Naciri.

Les membres de l'Ambassade et M. Moussa Diarra, Président de l'Association d'amitié maroco-malienne, et l'Imam Thirio Hadi Thiam, Président du Conseil fédéral de l'Ordre Tijani au Mali.

J'ai levé les paumes de la prière vers le Tout-Puissant pour accepter le défunt à ses côtés et améliorer leur lieu de repos.

Les corps seront transférés jeudi soir à l'aéroport Mohammed V de Casablanca puis à Agadir.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali, M. Abdoulaye Diop, avait 'fermement condamné, au nom du président de transition, chef de l'Etat, le colonel Asmi Guetta et du gouvernement, cette attaque lâche et barbare' perpétrée par des hommes armés non identifiés sur Samedi contre un convoi commercial marocain dans le groupe Didène dans la région de Kayes, qui s'est soldé par la mort et des blessures de chauffeurs marocains.

Lors de son entretien lundi avec l'ambassadeur du Maroc à Bamako, Hassan Naciri, il a souligné que depuis l'attentat, les ministères en charge de la sécurité, de la défense et de la santé ont pris toutes les mesures appropriées, chacun dans leur domaine, exprimant l'engagement des autorités maliennes à trouver les coupables et les traduire en justice.

Le chauffeur, qui a été blessé dans cet accident, est toujours soigné dans une clinique de Bamako, et son état de santé ne cesse de s'améliorer.

  • Facebook
  • pinterest
  • twitter
  • whatsapp
  • LinkedIn
Show Comments