Main Menu

Pages

Consultations sur la formation du gouvernement. Akhannouch invite le Parti de la justice et du développement

 Consultations sur la formation du gouvernement. Akhannouch invite le Parti de la justice et du développement


 Consultations sur la formation du gouvernement. Akhannouch invite le Parti de la justice et du développement

A ce jour, la question est toujours « ambiguë » au sein du Parti Justice et Développement. La direction actuelle ne sait pas qui accompagnera Saad Eddine El Othmani, secrétaire général du Parti Baijidi, démissionnaire après la récente perte de « Al-Masbah ». » aux élections, pour rencontrer Aziz Akhannouch, désigné par le roi pour former une majorité gouvernementale.

Il est prévu qu'Akhannouch rencontre, demain, mercredi, la direction du Parti de la justice et du développement, afin de poursuivre les consultations gouvernementales entamées lundi, avec l'accueil des cinq premiers partis au « comité d'arrangement ».

Les dirigeants du Parti de la justice et du développement se sont entretenus avec le journal électronique Hespress au sujet de la réunion à venir, qui a indiqué qu'il ne savait pas qui accompagnerait Othmani à la réunion consultative, tandis qu'un dirigeant éminent au sein du 'Pegidi' a confirmé que le parti avait reçu une invitation du président du Rassemblement National des Indépendants.

Une source au sein du 'Parti Al-Misbah' a déclaré que Suleiman Al-Amrani, secrétaire général adjoint du Parti de la justice et du développement, qui dirige en fait le parti pendant cette période, est en mission à l'étranger.

Il est d'usage que le chef du parti et le chef du Conseil national de l'organisation assistent aux réunions de consultations gouvernementales.

Des sources de premier plan au sein du Parti islamique ont déclaré qu''il n'y a pas de décision concernant l'invitation d'Aziz Akhannouch à assister à la réunion de consultations gouvernementales'.

Hespress a tenté de contacter le chef du Conseil national du Parti de la justice et du développement, Idris Al-Azmi, pour s'assurer qu'il pourrait l'accompagner à Saad Eddin El Othmani au « siège communiste » ; Cependant, son téléphone n'arrêtait pas de sonner sans répondre.

Une autre source importante au sein du Parti de la justice et du développement a déclaré : « Le protocole officiel exige qu'Al-Othmani se rende au siège du Rassemblement national des indépendants pour rencontrer le Premier ministre désigné ; Aziz Akhannouch.

Il est prévu qu'Aziz Akhannouch, chef du Rassemblement national des indépendants, reçoive, demain, mercredi, les dirigeants des autres partis représentés au Parlement ; Y compris le Parti du progrès et du socialisme et le Parti de la justice et du développement.

Les consultations gouvernementales ont débuté lundi, lorsqu'elles ont été inaugurées par le Premier ministre chargé de recevoir Abdel Latif Wehbe, secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité.

Aziz Akhannouch a également reçu le secrétaire général du Parti de l'indépendance, Nizar Baraka, en plus d'Idris Lachkar, le premier écrivain du Parti de l'Union socialiste, et également le secrétaire général du Parti du mouvement populaire, Mohand Lamenter, ainsi que le Secrétaire général du Parti constitutionnel, Mohamed Sajid.

  • Facebook
  • pinterest
  • twitter
  • whatsapp
  • LinkedIn
Show Comments