Main Menu

Pages

La subvention qatarie revient à Gaza pour la première fois depuis la dernière agression

La subvention qatarie revient à Gaza pour la première fois depuis la dernière agression

 La subvention qatarie revient à Gaza pour la première fois depuis la dernière agression

L'envoyé des Nations Unies au Moyen-Orient, Tor Wencesland, a déclaré le lundi 12 septembre 2021 que l'organisation internationale commencera à distribuer une aide en espèces à des milliers de familles pauvres de la bande de Gaza dans le cadre d'un programme financé par le Qatar, un jour après le L'Autorité palestinienne a annoncé son retrait d'un accord visant à superviser le mécanisme de distribution des subventions.


Depuis la dernière agression sur la bande de Gaza en mai 2021, les autorités d'occupation ont entravé l'arrivée de la subvention qatarie à Gaza, qui dure depuis 2014, à des milliers de familles et d'employés pauvres, car cela nécessite des mécanismes spécifiques qui prétendre viser à empêcher que les fonds n'atteignent les mains du Hamas.


Israël et l'Égypte ont imposé un blocus à Gaza depuis 2007, citant les menaces du Hamas, tandis que la Banque mondiale affirme que les restrictions ont contribué aux taux élevés de chômage et de pauvreté dans la bande de deux millions de Palestiniens.


Bourses pour les familles pauvres

Pour sa part, un responsable de l'ONU a déclaré que dans le cadre du plan de financement révisé qui a été coordonné entre le Qatar et l'ONU et soutenu par Israël, l'argent sera injecté dans plus de 700 points de distribution à travers la bande de Gaza.


L'envoyé des Nations Unies au Moyen-Orient, Tor Wencesland, a déclaré sur Twitter qu'environ 100 000 bénéficiaires commenceraient à recevoir une aide en espèces à partir de lundi.


Les responsables n'ont pas annoncé comment les points de distribution seraient surveillés, ni les salaires des employés dans la bande de Gaza.


Couper l'alimentation

Pour sa part, l'ambassadeur Muhammad al-Emadi, chef du Comité qatari pour la reconstruction de Gaza, a déclaré vendredi que l'Autorité palestinienne s'était retirée d'un accord pour fournir un financement du Qatar à la Bande.


L'émissaire qatari al-Emadi avait déclaré que le Qatar reprendrait bientôt un financement séparé pour les fonctionnaires et les familles pauvres dans la bande dans le cadre d'un nouveau mécanisme impliquant les Nations Unies et l'Autorité palestinienne, qui exerce une autonomie limitée en Cisjordanie.


Le plan prévoit le dépôt de fonds dans les banques de l'Autorité palestinienne à Gaza, mais il l'a retiré par crainte que sa participation l'expose à des problèmes juridiques devant les organismes internationaux qui considèrent le Hamas comme une organisation terroriste, a-t-elle déclaré.


Le Comité qatari pour la reconstruction de Gaza a déclaré dans un communiqué qu'il 'travaillait actuellement à résoudre le problème et à trouver un autre moyen de verser la subvention aux employés de Gaza'.


Reuters

  • Facebook
  • pinterest
  • twitter
  • whatsapp
  • LinkedIn
Show Comments