Main Menu

Pages

Le ministère de la Santé confirme la baisse de la tendance épidémique pour la cinquième semaine consécutive

Le ministère de la Santé confirme la baisse de la tendance épidémique pour la cinquième semaine consécutive
Le ministère de la Santé confirme la baisse de la tendance épidémique pour la cinquième semaine consécutive


 Aujourd'hui, mardi, le ministère de la Santé a annoncé que le pourcentage de cas associés à l'épidémie de «Covid-19» continue de baisser pour la cinquième semaine consécutive, avec des taux élevés de cas critiques et de décès enregistrés.

Le chef du département des maladies transmissibles de la direction de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère, Abdel Karim Meziane Belfakih, a indiqué lors de sa présentation du bilan bimensuel de la situation épidémiologique de la pandémie durant la période du 31 août au 13 septembre. , 2021 : « Après avoir étudié les indicateurs de suivi de la situation épidémiologique durant cette période, nous confirmons que nous sommes à près de cinq semaines dans cette phase de baisse des cas positifs. Mais malgré tout cela, nous enregistrons toujours un nombre et des taux élevés de cas critiques et de décès. »

Il a souligné qu'au cours des deux dernières semaines, une diminution a été enregistrée dans le nombre de cas positifs, passant de 42 424 cas positifs en nombre hebdomadaire enregistré fin août à 20 562 cas positifs enregistrés la semaine dernière, soit une diminution de près de 52 pour cent, notant que cette baisse a été enregistrée dans toutes les régions du Royaume sans exception, mais à des degrés divers.

Selon les mêmes indicateurs, le taux de reproduction a diminué au cours des deux dernières semaines, sa valeur ayant été fixée hier à 0,86, et cette valeur est enregistrée pour la cinquième semaine consécutive. Parallèlement à l'amélioration continue de la valeur de l'indice de reproduction, le taux de réponse a continué de baisser au cours des deux dernières semaines, passant de 18 % à 12 % au cours de cette période.

D'autre part, le responsable de la santé a déclaré que le système de santé a enregistré une baisse continue du réservoir de cas actifs, passant de 60 000 cas actifs comme un nombre enregistré il y a deux semaines, à moins de 30 000 cas actifs hier, un baisse de plus de 50 pour cent.

En ce qui concerne le nombre de nouveaux cas critiques hospitalisés dans les services de réanimation, il a également connu, selon la même source, une baisse significative au cours des deux dernières semaines, d'environ 30%, alors qu'il est passé de 2537 cas il y a deux semaines. à 1764 cas hier soir.

Quant au niveau des lits d'hôpitaux alloués aux cas critiques, il est passé de 50 % à 33 %.

En revanche, contrairement aux indicateurs positifs précités, l'évolution hebdomadaire du taux journalier de cas dans les services de réanimation sous respiration artificielle, n'a pas connu d'amélioration « explicite » du nombre de cas au cours des deux dernières semaines, comme il est resté stagnant dans sa valeur. Alors que la courbe de mortalité hebdomadaire, à son tour, a enregistré une baisse notable pour la quatrième semaine consécutive ; Où il est passé de 645 décès la semaine dernière à 473 décès la semaine dernière, soit une baisse de 25,6%.

En ce qui concerne la campagne nationale de vaccination, le responsable sanitaire a indiqué que le vaccinomètre national dépassait les 36 millions ; Il a atteint 36 millions et 822 mille 364 injections, réparties entre 20 millions et 154 mille et 375 premières injections, et 16 millions et 667 mille et 989 deuxièmes injections.

Meziane Balfakih a souligné la nécessité de continuer à respecter les mesures préventives et administratives et de contribuer activement à la campagne nationale de vaccination contre le « Covid-19 ».

  • Facebook
  • pinterest
  • twitter
  • whatsapp
  • LinkedIn
Show Comments