Main Menu

Pages

Les Nations Unies saluent le rôle du Maroc en Libye. Bourita : les élections sont essentielles

Les Nations Unies saluent le rôle du Maroc en Libye. Bourita : les élections sont essentielles

 Les Nations Unies saluent le rôle du Maroc en Libye. Bourita : les élections sont essentielles

Jan Covic, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies en Libye et chef de la mission des Nations unies, a déclaré que le Maroc joue un rôle important dans le rapprochement des parties libyennes, et a salué la facilitation qu'il apporte à la discussion.

Covic a ajouté que les directives du roi Mohammed VI sont très importantes et ont joué un rôle dans le rapprochement des Libyens, soulignant que le dialogue avance, d'une manière qui reflète l'intercoopération, et que « les Nations Unies apprécient grandement les efforts du Maroc dans ce qui concerne.'

Depuis le siège du ministère marocain des Affaires étrangères dans la capitale, Rabat, lundi, l'envoyé spécial a indiqué qu''une lueur d'espoir se profile en Libye, et l'on s'attend à ce que tous les arrangements politiques et électoraux se passent bien'.

Il a souligné qu'il n'y a pas d'objection à l'établissement des prestations libyennes à temps, notant qu'un pays comme la Libye mérite tout le soutien, et qu'il est nécessaire qu'il, à son tour, soit un élément de stabilité dans la région.

Pour sa part, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, a déclaré que le Maroc apprécie les rôles importants de l'envoyé de l'ONU, soulignant que 'le Maroc n'a pas d'agenda, de solution ou d'initiative à présenter aux Libyens'.

Bourita a ajouté que 'le Maroc donne un espace de discussion aux frères et tient à partager tout ce qu'il fait avec les Nations Unies, car il s'agit d'un parapluie de base pour unifier les efforts internationaux en faveur de la Libye'.

Le ministre marocain des Affaires étrangères a noté que les éléments de stabilité en Libye s'accumulent, à commencer par les institutions qui se mettent progressivement en place, puis le cessez-le-feu au niveau militaire et l'ouverture de la route côtière entre l'est et l'ouest.

Sur le plan juridique et politique, « les élections sont le vrai moyen de sortir du dilemme », dit Bourita, notant que « la solution à la crise de légitimité passe par un exercice démocratique ».

Bourita a réitéré le soutien du Royaume à tous les efforts de l'ONU, soulignant que le Maroc travaillera toujours pour la Libye, notant que le point le plus important est toujours de s'appuyer sur ce qui a été réalisé.

  • Facebook
  • pinterest
  • twitter
  • whatsapp
  • LinkedIn
Show Comments