Main Menu

Pages

Revue de presse quotidienne de ce vendredi 10 septembre 2021

Revue de presse quotidienne de ce vendredi 10 septembre 2021

 Revue de presse quotidienne de ce vendredi 10 septembre 2021

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi 10 septembre 2021

Le Matin :
• Les élections se sont déroulées dans les « meilleures conditions », malgré une conjoncture exceptionnelle. Les élections du 8 septembre se sont déroulées dans les « meilleures conditions », en dépit d’une conjoncture particulière et exceptionnelle, marquée essentiellement par les défis liés à la crise sanitaire actuelle, a affirmé jeudi le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit. « Malgré que ces échéances électorales se sont déroulées dans une conjoncture particulière et exceptionnelle, marquée essentiellement par les défis liés à la crise sanitaire actuelle, notre volonté à tous et notre conscience de l’importance de l’étape politique que traverse notre pays, nous ont permis ensemble de tenir ces élections dans les meilleures conditions », a souligné le ministre, qui présentait les résultats provisoires des élections générales.

• Enseignement à distance: le ministère de l’Éducation nationale fixe les règles. La Covid-19 a entraîné la plus grande perturbation du mode d’enseignement imposant la formation en distanciel comme une alternative viable. C’est la raison d’être le décret n° 2.20.474 relatif à l’enseignement à distance publié au dernier Bulletin officiel n° 7019. Ce décret détermine les conditions et modalités d’enseignement à distance, notamment la création d’une instance d’encadrement, de suivi et de surveillance pédagogique. Pour les bénéficiaires de la formation en distanciel, le décret insiste sur le respect des règles de bonne conduite lors des cours et invite les familles et associations de parents d’élèves à renforcer ce mode d’enseignement à distance.

L’Economiste :
• Tests Covid: Grogne contre le plafonnement des prix. Une association de biologistes vient de publier un communiqué dans lequel elle affirme que la grille tarifaire des tests PCR, fixée par le ministère de la Santé, «est en déconnexion avec la réalité du marché et risque de porter atteinte à la crédibilité des résultats. Les tarifs proposés ne pouvant être consentis par les biologistes sans le concours de l’ensemble des acteurs de la chaîne des valeurs. Par conséquent, l’association réclame «la tenue d’urgence d’une rencontre avec les instances professionnelles et les pouvoirs publics pour étudier les différents leviers pour traduire sur le terrain la décision des autorités».

• Bachelor: enfin une sélection contrôlée dans les facs! Seulement 45% des inscrits en licence dans une fac à accès ouvert finissent par obtenir leur diplôme. 16,5% abandonnent dès la première année (27% dans les facs de sciences). Cette rentrée, avec le bachelor, les universités expérimentent pour la première fois la sélection «active», autrement dit «contrôlée», des étudiants de l’accès ouvert. La généralisation du bachelor est prévue pour la rentrée 2022-2023. Le diplôme est doté de 240 crédits (60 par an), dont 24 pour les compétences transversales et 36 pour les langues. En accélérant la réalisation des 240 crédits les étudiants ont la possibilité de décrocher leur diplôme en moins de 4 ans.

Aujourd’hui Le Maroc :
• L’huile d’olive conditionnée marocaine à la conquête du marché anglais. L’huile d’olive marocaine est réputée pour sa bonne qualité. En effet, ce produit a un fort potentiel de développement à l’export et dispose d’opportunités au niveau de plusieurs marchés. Dans ce sens, l’Agence de développement agricole (ADA) travaille actuellement sur une étude relative au marché anglais pour le développement des exportations de l’huile d’olive conditionnée. Pour assurer l’opération de séduction destinée au marché anglais, le projet en cours devrait comprendre la proposition d’un plan d’action. Celui-ci vise à mettre en adéquation l’offre du Maroc en huiles d’olives avec les caractéristiques du marché de l’Angleterre et du profil de ses consommateurs. De ce fait, une liste d’opérateurs de ce marché sera proposée pour renforcer ce projet et afin aboutir à des partenariats avec leurs homologues marocains.

• Près de sept millions DH pour un nouveau centre socio-sportif à Tétouan. Contribuer à la lutte contre l’exclusion sociale, l’amélioration des conditions de la femme et de l’enfant, tout en aidant à favoriser l’intégration des jeunes dans le cadre des projets de développement. Tel est l’objectif d’un nouveau centre socio-sportif à Tétouan. D’une enveloppe budgétaire globale de près de sept millions de dirhams, ce nouveau projet vient renforcer les infrastructures sociales et sportives de la ville afin de favoriser l’épanouissement des citoyens et la promotion des talents sportifs. En se basant sur les dispositions de ce partenariat, ce nouveau centre vient répondre aux besoins des Tétouanais de différentes catégories d’âge, compte tenu que l’INDH reflète la volonté de lutter contre la pauvreté, l’exclusion sociale et permet de créer une dynamique en faveur du développement humain durable.

Maroc Le Jour :
• L’APCE salue “la transparence » qui a caractérisé les législatives du 8 septembre”. Les observateurs de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) ont qualifié de « succès » les élections législatives organisées le 8 septembre avec « intégrité » et « transparence » à travers l’ensemble du territoire national, simultanément avec les élections communales et régionales. Mandatée pour observer le scrutin législatif, la délégation, conduite par le député italien Alberto Ribolla, a félicité le peuple marocain pour ces élections « paisibles » sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, saluant le « professionnalisme » des autorités qui ont organisé ces élections. Elle s’est, en outre, réjouie de l’augmentation du taux de participation qui a atteint plus de 50%, soit sept points de plus par rapport aux législatives de 2016, soutenant que ce chiffre, qui ne concerne que les électeurs inscrits sur les listes électorales, ne reflète pas le potentiel électoral dans son ensemble.

• Législatives 2021: le PAM a réalisé des résultats « très positifs ». Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) a réalisé des résultats « très positifs » lors des élections législatives organisées mercredi, a affirmé le secrétaire général de cette formation politique, Abdellatif Ouahbi. Intervenant lors d’un point de presse après l’annonce des résultats partiels des Législatives après dépouillement de 96% des voix exprimées, Ouahbi a souligné que les résultats du parti sont « très positifs », estimant que le PAM, qui vient de traverser une période marquée par des problèmes et différends d’ordre organique, a pu préserver sa 2ème position réalisée lors des dernières législatives. Il a saisi cette occasion pour présenter ses vives félicitations aux militantes et militants du parti pour leurs sacrifices, leur contribution à l’opération électorale et leur engagement partisan.

L’Opinion :
• La stabilité du Maroc est un bien précieux pour l’Afrique, l’espace méditerranéen et l’Europe. Alors que le monde vit des bouleversements qui vont reconfigurer la géopolitique de l’Indopacifique à la Méditerranée, en passant par le Moyen-Orient et donner lieu à des alliances nouvelles, la stabilité du Maroc devient « un bien précieux » aussi bien pour l’Afrique, pour l’espace méditerranéen, que pour l’Europe, affirme Jean Thomas Lesueur, chercheur à l’Institut Thomas More. Analysant la portée pour l’Europe et le monde occidental des élections législatives couplées à celles communales et régionales qui se tiennent ce mercredi au Maroc, le chercheur, qui a participé à la fondation de ce Think-tank basé à Paris et Bruxelles, soutient que « la stabilité du Maroc est un bien précieux. Dans cette refondation nécessaire des alliances, le Maroc devra d’ailleurs tenir une place toute spéciale. Seul pays stable du Maghreb et des rivages de l’immense océan sahélo-saharien, il constitue une vigie incontournable sur des mondes en ébullition, traversés de tensions et de menaces ».

• Parking et stationnement : les “gilets jaunes” resserent leur emprise sur Casablanca. Malgré les nombreuses campagnes de boycott des Casablancais et les appels à lordre des communes, « les gilets jaunes » continuent de mener la vie dure aux automobilistes et à exiger des tarifs beaucoup plus élevés que ceux fixés par les autorités. Les gardiens de voitures, ou « les gilets jaunes » comme ils sont désormais appelés, contrôlent toujours les plus grandes rues de la ville de Casablanca. A cet effet, des centaines de milliers de personnes ont participé, depuis plusieurs mois, sur les réseaux sociaux à une campagne de boycott. Cependant, celle-ci, ne semble pas suffisante pour la régulation de ce phénomène qui a la peau dure.

Al Bayane :
• Ryanair lance trois nouvelles liaisons vers le Maroc depuis l’Espagne. La compagnie irlandaise Ryanair a annoncé le lancement de trois nouvelles liaisons entre l’Espagne et le Maroc à partir de novembre prochain. Ainsi, Ryanair a décidé de relier l’aéroport de Barcelone-El Prat avec ceux de Rabat, Agadir et Oujda, indique la compagnie dans un communiqué, publié jeudi. Les dessertes seront effectuées deux fois par semaine, précise la même source. Le lancement de ces nouvelles dessertes s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la compagnie de renforcer sa présence au Maroc.

• Les élections générales au Maroc consacrent le choix démocratique érigé par SM le Roi Mohammed VI. Les élections législatives couplées à celles communales et régionales organisées mercredi au Maroc, consacrent le choix démocratique érigé par SM le Roi Mohammed VI, a affirmé Jean Louis Borloo, ancien ministre d’État français, qui a tenu à saluer la transparence du scrutin et la maturité de l’expérience démocratique marocaine. « Les dernières élections législatives, communales et régionales marocaines consacrent le choix démocratique érigé par le Roi Mohammed VI et participeront assurément à mettre en œuvre la dynamique du nouveau modèle de développement du Royaume », a souligné Borloo qui réagissait dans une déclaration au triple scrutin de mercredi.

Libération :
• La démocratie marocaine, un exemple dans le bassin sud de la Méditerranée. La démocratie marocaine est un exemple dans le bassin sud de la Méditerranée, a affirmé le député français Pierre-Henri Dumont. «La démocratie marocaine est un exemple dans le bassin sud de la Méditerranée et un gage de stabilité pour tous les partenaires, dont la France », a souligné le député LR (Les Républicains), qui réagissait, dans un tweet, aux élections législatives couplées à celles communales et régionales organisées mercredi au Maroc. «Hier, le Maroc a renouvelé son Parlement. Une élection transparente marquée par une hausse de la participation », a relevé le député français.

• Inauguration à l’AMEE d’une « War Room » dédiée à la promotion des projets verts. Une « War Room Green Economy » a été lancée, mardi à Rabat, avec pour objectif de promouvoir un écosystème performant dédié au développement de projets verts, créateurs d’emploi et soutenant l’industrie nationale. La nouvelle structure multipartite, inaugurée par le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique en partenariat avec l’Agence marocaine pour l’Efficacité énergétique (AMEE), vise la mise en place d’un cadre attractif pour l’émergence d’un écosystème favorable à l’économie verte.

Al Massae
• Trente personnes arrêtées pour falsification de documents de santé. Selon des sources sécuritaires, les opérations de sécurité menées entre le 30 août et le 3 septembre pour lutter contre l’usage de faux documents de santé ont abouti au traitement de sept dossiers, ce qui a permis l’arrestation de 30 personnes, soulignant que ces individus ont été déférés au parquet. Depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 3 septembre, les services de sécurité ont pu traiter 125 cas, ayant conduit à l’arrestation de 259 personnes en flagrant délit de falsification de ces documents ou de leur utilisation. Quelque 250 personnes ont été arrêtées pour falsification des tests PCR ou de pass sanitaires, alors que 9 autres étaient reprochés de promouvoir des produits pharmaceutiques de contrebande utilisés dans le dépistage du virus SARS-CoV-2.

• Agadir: Décès à l’hôpital d’un individu pris en flagrant délit d’infractions électorales dans un bureau de vote. Un individu pris en flagrant délit d’infractions électorales dans un bureau de vote est décédé mercredi après-midi à l’hôpital régional d’Agadir, a-t-on appris auprès de la préfecture de police d’Agadir. Le défunt avait été appréhendé au sein d’un bureau de vote en train de prendre des photos des bulletins de vote avec son téléphone portable dans le but de documenter son vote dans l’isoloir, un fait qui a nécessité d’alerter les services de sûreté afin d’enquêter sur ces actes, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale.

Al Yaoum Al Maghribi
• Le RNI « prêt » à travailler avec l’ensemble des partis qui partagent sa vision et ses principes (Akhannouch). Le RNI, arrivé en tête lors des législatives du 8 septembre, est prêt à œuvrer avec confiance et responsabilité avec l’ensemble des partis qui partagent ses principes et sa vision pour relever les différents défis sous la sage conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a affirmé jeudi le président du parti, Aziz Akhannouch. Lors d’une conférence de presse au lendemain de l’annonce des résultats partiels de ces échéances, M. Akhannouch a relevé que le programme électoral du parti, qui comprends 5 engagements et 25 mesures, constituera la base des négociations avec les partis nationaux en vue de former une majorité forte et cohérente pouvant opérer une rupture avec le passé sur la base d’une vision commune et d’un programme gouvernemental ambitieux allant de pair avec la vision de SM le Roi et des attentes des Marocains.

• Résultats du scrutin du 08 septembre: Démission collective des membres du secrétariat général du PJD. Le secrétaire général du PJD, Saad Dine El Otmani, ainsi que les membres du secrétariat général de cette formation politique ont présenté, jeudi, leur démission collective, au lendemain de l’annonce des résultats des élections du 08 septembre.Cette décision a été prise suite à une réunion extraordinaire du secrétariat général consacrée à l’examen des résultats du scrutin de mercredi où le parti de la Lampe n’a pu décrocher que douze sièges à la chambre des représentants, occupant ainsi la huitième place, après dépouillement de 96% des bulletins de vote.

Bayane Al Yaoum
• Élections de 2021: les observateurs du CNDH n’ont pas relevé de pratiques majeures entachant la transparence du scrutin. Les élections du 8 septembre se sont déroulées conformément aux procédures régissant les opérations électorales et les observateurs du Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH) n’ont pas relevé de pratiques majeures ayant entaché la transparence de ce triple scrutin, tenu dans l’ensemble du territoire national, a affirmé, jeudi à Rabat, la présidente du Conseil, Mme Amina Bouayach. S’exprimant lors d’un point de presse consacré à la présentation d’un rapport relatif aux observations préliminaires des élections du 8 septembre, Mme Bouayach a précisé que le Conseil a constaté que les nouvelles dispositions juridiques régissant le scrutin de 2021 ont contribué à l’élargissement de la représentation politique de la société, à travers le quotient électoral, au renforcement de la participation de la femme via les listes régionales et à l’augmentation de la participation aux élections en organisant trois scrutins le même jour en dépit du contexte lié à la situation pandémique

• Maroc-USA: Inauguration à Salé d’une unité mobile sanitaire d’isolement à pression négative. Une unité mobile sanitaire d’isolement à pression négative d’une capacité de 30 lits, reçue à titre de don des Etats-Unis d’Amérique, a été inaugurée, mercredi à Salé. Ce don, d’une valeur de 1,5 million de dollars, qui traduit les excellentes relations liant le Maroc aux Etats-Unis, permettra au Royaume de renforcer son dispositif de riposte à la pandémie de la Covid-19 et d’être également déployé en cas d’urgence de santé publique.

Al Ahdath Al Maghribia
• Les élections du 8 septembre, un symbole d’une nouvelle alternance pour un horizon démocratico-social (Lachgar). Les élections du 8 septembre sont un symbole portant la devise d’une nouvelle alternance pour un horizon démocratico-social qui sera une base de travail pour le parti avec les acteurs politiques dans les prochains jours, a souligné, mercredi soir à Rabat, le premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), Driss Lachgar. Le taux de participation lors de ces élections affirment la pleine conscience des Marocains quant à l’importance de cette échéance et les défis qui en découlent, a indiqué Lachgar dans une déclaration à la MAP, notant que « des démocraties bien établies ont connu des trébuchements pour atteindre un taux de participation positif qui est celui de 50,35%, en ces temps de pandémie ».

• Le Président de l’IMA rend hommage à SM le Roi pour son engagement en faveur de la préservation de la culture, de l’histoire et du patrimoine judéo-marocain. Le président de l’Institut du Monde Arabe (IMA), Jack Lang a rendu hommage à SM le Roi Mohammed VI pour son engagement « fort » et « continu » en faveur de la préservation de la culture, de l’histoire et du patrimoine judéo-marocain. « Le Maroc est un cas unique dans le monde », a affirmé Lang dans un entretien, au moment où l’IMA se prépare à accueillir pour sa rentrée l’exposition intitulée « Juifs d’Orient, une histoire plurimillénaire » où le Maroc occupera « une place éminente ». Le président de l’IMA a énuméré dans ce contexte « tout ce qui est entrepris aujourd’hui au Maroc pour restaurer le patrimoine juif: les Mellahs, les synagogues, les cimetières, le musée que SM le Roi vient de lancer à Fès, le musée actuel à Casablanca… sans oublier la décision du Souverain d’introduire dans l’enseignement l’histoire du judaïsme marocain ».

Al Alam
• L’ambassade des États-Unis félicite le Maroc pour sa réussite dans l’organisation des élections du 8 septembre. L’ambassade des États-Unis à Rabat a félicité, mercredi soir, le Royaume du Maroc pour sa réussite dans l’organisation des élections législatives, régionales et communales du 8 septembre. « L’Ambassade des États-Unis félicite le Royaume du Maroc pour sa réussite aujourd’hui dans l’organisation des élections de 2021 », lit-on dans un tweet de l’ambassade américaine. « Notre engagement commun envers le processus démocratique renforce notre partenariat de 200 ans », a ajouté l’ambassade US.

• Scrutin du 08 septembre : Une journée « historique », selon « Europa Press ». L’agence de presse espagnole « Europa Press » a qualifié, jeudi de « journée historique » le scrutin tenu le 08 septembre dans les différentes régions du Maroc, mettant l’accent sur la participation élevée des populations du Sahara marocain dans ces élections législatives, communales et régionales. « Plus de la moitié des 17 millions de Marocains qui s’étaient inscrits sur les listes électorales ont voté et participé à cette journée historique », souligne l’agence de presse espagnole.

Al Ittihad Al Ichtiraki
• Scrutin du 8 septembre: les provinces du sud du Royaume enregistrent le taux de participation le plus élevé. Par rapport aux autres régions du Royaume, les provinces du sud ont enregistré les taux de participation les plus élevés aux élections communales, régionales et législatives, qui ont eu lieu le 8 septembre. Avec un taux de participation de 66,94% à Laâyoune-Sakia El Hamra, 63,76% à Guelmim-Oued Noun et 58,30% à Dakhla-Oued Eddahab, ces trois régions des provinces du Sud du Royaume dépassent largement le taux de 50,18% enregistré à l’échelle nationale durant ce triple scrutin, selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Intérieur. La participation massive des populations de ces régions à ces élections reflète le grand enthousiasme que ces habitants ont exprimé lors de cette étape historique, ainsi que l’étendue du sens élevé de la responsabilité nationale.

• Aide à la production cinématographique : Les projets de films admis à l’avance sur recettes au titre de la 2è session de 2021 dévoilés. La Commission du Fonds d’aide à la production des œuvres cinématographiques a dévoilé les projets de films admis à l’avance sur recettes au titre de la deuxième session de 2021. Lors de cette session, tenue du 30 août au 3 septembre et présidée par Mme Ghita El Khaiat, la Commission a examiné pour l’avance sur recettes après production d’un film de long métrage, d’un film documentaire de deux films de court métrage, indique un communiqué du Centre cinématographique marocain (CCM) Elle a également examiné pour l’avance sur recettes avant production 28 projets de long métrage, un projet de documentaire, cinq projets de court métrage et deux projets de contribution à l’écriture de scénario.

Rissalat Al Oumma
• Valeur des exportations marocaines de légumes et de fruits vers l’Espagne durant le premier semestre 2021: 562 millions d’euros. Les exportations marocaines de légumes et de fruits vers l’Espagne ont augmenté au cours du premier semestre de l’année en cours, par rapport à la même période l’année dernière, selon la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes (FEPEX), qui s’est appuyée sur les données du département des douanes et taxes spéciales du ministère de l’Économie. Dans un communiqué publié sur son site officiel, Fepex a précisé que les exportations de légumes et de fruits du Maroc à destinations du voisin du nord ont enregistré, au cours des six premiers mois de 2021, une augmentation de 2%, pour atteindre 562 millions d’euros, sur environ 1,247 million d’euros, soit le total des importations en provenance des pays hors Union européenne, contre 548 millions d’euros, la valeur des exportations du Maroc vers l’Espagne au cours de la même période en 2020.

• Elections du 08 septembre: plus qu’un rituel démocratique, une application anticipative du plan d’autonomie des provinces du sud (journal congolais). Le journal congolais +Forum des As+ a mis en avant la participation des populations des provinces du Sud du Maroc aux élections du 8 septembre, précisant que « leur participation massive » à ces échéances est à bien des égards une preuve de plus de leur attachement au Royaume et à son intégrité territoriale. Dans un article intitulé « Encore des représentants légitimes pour le Sahara marocain ! », le média congolais affirme que comme en 2015, le Sahara marocain va conférer de la légitimité à ceux de ses « filles et fils » habilités à gérer ses provinces du sud et à défendre au parlement les intérêts de cette partie-intégrante du Royaume.

  • Facebook
  • pinterest
  • twitter
  • whatsapp
  • LinkedIn
Show Comments